RETOUR AUX ACTUALITÉS

BLANCPAIN GT SERIES ENDURANCE CUP - DOUBLE VICTOIRE EN SILVER CUP ET PRO-AM !

02-06-2019

Lire la suite

FREN

BLANCPAIN GT SERIES ENDURANCE CUP - DOUBLE VICTOIRE EN SILVER CUP ET PRO-AM !
Répétition générale des prochaines 24 Heures de Spa, les 1000km du Circuit Paul Ricard ont une nouvelle fois tenu toutes leurs promesses. Sous une météo des plus clémentes (avec la chaleur en prime), les 49 équipages engagés se sont livrés une lutte acharnée du début à la fin de l’épreuve. Dans le clan AKKA-ASP, après avoir osé une belle stratégie de course, deux victoires supplémentaires sont à mettre au crédit de l’équipe rabastinoise. Au volant de la Mercedes-AMG GT3 #90, Nico Bastian, Timur Boguslavskyi et Felipe Fraga s’imposent sur la Silver Cup tandis que Jean-Luc Beaubelique, Mauro Ricci et Jim Pla réalisent le hold-up du week-end en décrochant la victoire dans la catégorie Pro-AM sur la #87. Seule ombre au tableau, l’abandon de la #88 pilotée par Raffaele Marciello, Michael Meadows et Vincent Abril, suspension cassée peu avant la mi-course. Le Team AKKA-ASP appréciera sans aucun doute la mini trêve qui lui est offerte en juin avant d’enchainer sur un mois de juillet synonyme de marathon avec les épreuves de Misano, Lédenon, les Tests Officiels des 24 Heures de Spa, Zandvoort et…les 24 Heures de Spa !

Désormais une « classique » de la Blancpain GT Series, l’épreuve des 1000km du Circuit Paul Ricard s’est déroulée ce week-end dans des conditions météo optimales. Avec pas moins de 49 équipages engagés, soit 147 pilotes représentant 10 marques différentes, le niveau était plutôt relevé, de quoi prédire une course disputée.
Un meeting compliqué pour la Mercedes-AMG GT3 #88

Les essais libres donnent le ton avec le deuxième temps pour Raffaele Marciello et les bonnes performances de ses équipiers, Michael Meadows et Vincent Abril. Malheureusement, en passant sur un vibreur de façon un peu « appuyée », le carter inférieur est coupé ayant des effets sur le moteur. Evidemment, malgré le deuxième chrono de Lello pendant les qualifications, celles-ci ne se passent pas dans les meilleures conditions et le verdict est sans appel, le moteur doit être changé. Selon le règlement de la Série, ce changement de moteur implique de s’élancer pour les six heures de course depuis les stands. Le début de course s’annonce donc compliqué même si la performance est au rendez-vous.

...

Manche 3 - PAUL RICARD

RETOUR AUX ACTUALITÉS

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer l'audience de notre site. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.